Les premières épreuves du baccalauréat unique session 2021 ont été lancées ce jeudi, 22 juillet 2021 en Guinée. A Kankan, c’est au lycée Almamy Samory Touré que les autorités ont donné le coup d’envoi de cet examen national.

L’honneur a été donné au ministre Bouréma Condé, en séjour dans la localité, d’ouvrir l’enveloppe contenant le premier sujet. A cette occasion, le patron du MAT a appelé les candidats à la sérénité et à souligner qu’aucune fraude ne sera possible cette année.

« Le message que j’ai à l’endroit des candidats, c’est d’être serein. Il ne faut pas qu’ils se laissent aller par l’émotion, car cette année, il n’y a pas de place pour les fraudes, ça sera impossible. Les autorités de l’éducation ont pris toutes les dispositions pour ne laisser aucune place à la fraude. Il s’agit donc, pour chacune et chacun, de donner ce qu’on a en soi, car l’examen, c’est la sanction d’une année d’études. Ce que l’élève a acquis c’est ce qu’il va mettre sur sa feuille d’examen et c’est la vérité, aucune épreuve ne sortira hors les programmes enseignés donc, il n’y a aucun doute… Nous souhaitons bonne chance aux candidats et ils doivent savoir qu’ils ont la bénédiction du Président de la République, tout le gouvernement et celle de leurs parents. »

Pour sa part l’inspecteur régional de l’éducation de Kankan, a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de cet examen.

Cette année, ils sont 12 220 candidats dont 2 863 filles à passer le baccalauréat dans la région de Kankan.

N’nah NENE pour Actujeune.com