Le Premier ministre, Kassory Fofana a procédé ce jeudi 22 juillet, au lancement des épreuves du baccalauréat session 2021, dans la commune de Ratoma. Après avoir constaté que « les choses se passent bien », le locataire du palais de la Colombe a remercié les ministres pour leur travail, tout en espérant que les résultats des examens, seront les plus « sincères ».

« Nous voulons que les choses se passent dans la clarté. Que les tricheries et autres magouilles qui ont toujours émaillées le système des examens, que ceci prennent fin, de manière à sélectionner. Nous voulons que ceci soit très sélectif. Je dois remercier les ministres qui ont pris à bras-le-corps la situation, pour induire le changement structurel que nous voulons apporter au système éducatif. J’ai constaté que les choses se passent bien. J’espère que ça va continuer et que les résultats qui vont sortir de ces examens, seront les plus sincères possible pour refléter la réalité en termes de connaissances », a-t-il déclaré, au Groupe Scolaire Léopold Sédar Senghor, ex Lycée des Jeunes Filles, à Lambanyi.

Kassory Fofana était accompagné, du ministre de l’Éducation nationale Bano Barry, de l’inspectrice régionale de l’éducation de Conakry et du Directeur communal de l’éducation de Ratoma.

Aïssatou Djibril