De son arrivée à la tête du mythique Hafia FC à son investissement dans la réalisation des infrastructures de football, KPC a élargi son implication dans le développement du football de son pays, la Guinée.

Devenu un véritable vecteur de développement, le football a transcendé le simple volet sportif pour devenir un fait majeur de société dans ce monde. Ainsi, avec le potentiel de jeunes talents que regorge le pays, c’est sans aucun doute le leitmotiv du natif de Conakry à marquer de plus sa présence dans le secteur. Huit ans après son arrivée à la tête du Hafia Football Club (le 29 avril 2013), Kerfalla Person Camara, le prospère patron du BTP guinéen continu de dérouler son ambitieux projet de développement à la tête du club guinéen qui a remporté le plus de championnat national avec 15 titres.

En décidant de prendre les rênes du club de légende du football guinéen, KPC a cru bon de diversifier ses investissements en donnant tout abord la priorité au redressement structurel et fonctionnel du club qui se trouvait dans un contexte difficile avec une place de lanterne rouge du championnat. Le géant du BTP guinéen KPC soutenait mordicus qu’il était possible de redonner au Hafia une place de choix dans le gotha du football africain. Mais cela passe par une prise de conscience, la détermination, et aussi un investissement dans la réalisation d’infrastructures de qualité pour pratique du football.   Académie-KPC, jalon essentiel du processus de mise à niveau du Club et du football guinéen.  
Bâti sur une surface totale de 2 243 mètre carré, le bloc administratif qui porte le nom du ballon d’or africain Chérif Souleymane comprend un amphithéâtre-auditorium, des salles de réunion, de 9 bureaux, d’une cafétéria et d’une boutique du club Hafia.  Sur les traces d’autres mécènes du football sur le continent africain tels que Moïse Katumbi du TP Mazembé,  Kerfalla Camara a également renforcé son investissement à travers la construction dans ce complexe d’un centre médico-sportif baptisé Naby Laye Papa Camara qui dispose d’une salle de sport/musculation, des vestiaires, d’une lingerie et des salles de consultations médicales et de soins. L’Afrique est incontestablement un des viviers du football de haut niveau pratiqué en Europe, alors que le continent peine encore à se doter d’infrastructures sportives dignes de nom. C’est pour combler ce déficit que le PDG du Groupe Guicopres SA s’est lancé dans ce projet de construction de l’académie de football à Khorira, où un bâtiment servira de dortoir aux futurs occupants du centre. Il est flanquée sur une surface de 2 545 mètre carré et dispose de 33 cabines pour les stagiaires, 2 cabines pour les responsables, une salle TV, ainsi que deux salles de détente de 80 mètre carré chacune. 
Le stade  Petit Sory » de Nongo, au nom de la gloire et de la jeunesse.  
Lancé en mars 2020, ce bijou sportif Nongo en face du stade du Général Lansana Conté est bâti sur une superficie de 2 hectares 455 mètres carrés. Baptisé « Centre Petit Sory », le centre comporte une tribune de 50 mètres sur 15. Doté de 4 vestiaires tous avec des toilettes, une salle de fitness et une salle de musculation, le centre d’entraînement du triple champion d’Afrique comportera 3 blocs de toilettes pour le public, une infirmerie, un salon VIP de plus de 50 personnes, deux magasins pour les équipements sportifs, une salle d’attente pour les journalistes, 2 salles pour les arbitres, 2 salles pour la sécurité, un hall pour les attentes et les 2 salles de conférences de 50 personnes pour les journalistes. Le tout plafonné d’une tribune de 1500 places assises.  
«Former des véritables footballeurs   » 
Amoureux du football, celui qui s’est récemment porté candidat aux élections à la présidence de la Féguifoot est convaincu que la transformation structurelle du football guinéen est une condition préalable pour accroître le niveau de performance des clubs, ainsi que des sélections nationales. Cela suppose de trouver des moyens financiers, humains et matériels pour une bonne mise en œuvre des projets de développement du football à la base à celui amateur, jusqu’au professionnel. C’est dans cette optique qu’il a pesé le poids des sérieux investissements qui suivront cet engagement pour le bonheur du football guinéen.   Kerfalla Camara KPC est un  patriote au service de son pays. L’homme parle peu et agit sans bruit d’où le surnom « HOMME D’ACTION ».                                                Hamzah Bah