Mis aux arrêts dans la soirée du mercredi, Thierno Yaya Diallo, responsable de l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD), a été libérée après un bref séjour dans les locaux de la DPJ.

L’information a été donnée ce jeudi matin par la Cellule de communication de l’UFDG, principale force politique au sein de l’ANAD. L’opposant a été remis en liberté dans la nuit de mercredi à ce jeudi, aux environs de 01h.

Bogola Kéamou Haba, membre de la commission communication de l’ANAD, qui avait été arrêté avec Thierno Yaya, est quant à lui, encore retenu par la police.

Selon l’un des avocats de l’UFDG, ces deux opposants ont été mis aux arrêts par la police, pour avoir tenu, a-t-on, des « propos subversifs ». Leur interpellation est survenu peu après la signature de la charte de l’ANAD.

Ib’n KABA