C’est dans l’entrepôt de la société SONIT PECHE situé au quartier Korialén, commune urbaine de Kankan, que les 86 cartons ont été saisis par le service contrôle qualité, la semaine dernière. Ils contiennent de la viande de dinde en provenance de la Pologne. Ce lundi, 12 juillet 2021, cette quantité a été présentée à la presse locale.

« Dès que le ministère a fait le communiqué nous nous sommes mis sous la houlette du directeur préfectoral du commerce à la tâche. Nous avons contrôlé tous les frigos de Kankan, c’est ainsi que dans le frigo de SONIT PÊCHE, nous avons trouvé 86 cartons de viande de dinde en provenance de la Pologne, soit 860 kilogrammes que nous avons directement saisi. J’ai ensuite informé la direction générale et je leur ai donné le contrat du fournisseur de la société SONIT PÊCHE qui se trouve à Conakry. Une quantité a été saisie là-bas aussi. Les analyses ont commencé et après tout, nous communiquerons le résultat », a expliqué Djibril Diallo, chef du service de contrôle qualité.

La viande de dinde saisie est toujours dans les locaux de SONIT PÊCHE pour manque de lieu de conservation, en attendant la fin de l’analyse qui est en cours à Conakry. Le gérant Mory Kourouma, dit que cette quantité de viande de dinde est stockée dans leur entrepôt bien avant le communiqué du ministère. Mais il assure que rien n’a été vendu au marché.

« Le stock est arrivé avant le communiqué du ministère du commerce. Ici, on reçoit des cargaisons en provenance de la Turquie, la France et la Pologne. Après le communiqué, le service contrôle qualité s’est présenté ici et a saisi la quantité. Ils nous ont interdit de vendre cette viande à la population, et on n’a rien vendu. D’ailleurs, depuis que le communiqué est passé, les citoyens sont retissant à l’idée de venir se procurer de la viande. »

Les contrôleurs confient avoir également mis main sur une importante quantité de viande de dinde en provenance de la France et de la Turquie.

N’nah NENE