C’est une décision rendue publique, à travers un communiqué du ministère de l’Environnement et des eaux et forêts. A compter du 14 juin et jusqu’à nouvel ordre, « la coupe et le transport du bois » sont interdits sur toute l’étendue du territoire national.

Dans ledit communiqué dont nous disposons copie, le département dirigé par Oyé Guilavogui, mentionne que cette décision d’interdiction faite suite à un constat relevant « la coupe abusive du bois dans nos forêts et l’exploitation illicite des ressources forestières en général ».

Tout contrevenant à la disposition fera l’objet d’une « poursuite judiciaire » et assistera à une saisie des « toutes les quantités de bois incriminés, des outils et matériels ».

Ci-dessous, copie du communiqué

Ib’n KABA