C’est une décision qui fait suite à une réunion extraordinaire tenue ce mercredi, par le Conseil politique de l’UFDG. La formation politique dirigée par Cellou Dalein Diallo, a dévoilé sa position sur sa participation ou non au dialogue politique et social.

Dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre de ce mercredi, dont nous disposons copie, le parti dit « s’abstenir de tout commentaire » sur la question du dialogue politique, tant que certaines conditions ne sont pas remplies. Parmi ces conditions qu’il a pris la peine de mentionner, figure la libération des responsables de « l’UFDG, l’ANAD et le FNDC » détenus à la maison centrale de Conakry.

Ci-dessous, copie du communiqué intégral

Actujeune.com