Le verdict vient d’être rendu ce jeudi, dans le procès en appel d’Oumar Sylla, alias Foniké Menguè. Le responsable du Front national pour la défense a la constitution (FNDC), a été condamné à trois (3) ans d’emprisonnement.

Poursuivi pour « participation délictueuse à un attroupement susceptible de troubler l’ordre public », Foniké Menguè avait écopé en première instance, d’une peine de 11 mois d’emprisonnement. Son procès en appel intenté par ses avocats, contre ce jugement, a connu son épilogue ce jeudi. Dans le verdict rendu par la Cour d’appel, le responsable du FNDC, a vu sa peine s’alourdir, à trois ans de prison.

Oumar Sylla retourne donc à la maison centrale de Conakry, où il est en détention depuis septembre dernier. Il devra y continuer son séjour, malgré son état de santé jugé « inquiétant » par ses proches et ses avocats.

Ib’n KABA