Le Président de la République, à travers un décret lu ce mercredi, sur les ondes de la télévision d’État, a démis de leurs fonctions, treize (13) fonctionnaires du ministère de l’Environnement et des eaux et forêts. Ce sont notamment des cadres qui étaient en service dans les préfectures de Mamou, Faranah et Mandiana. Il leur est reproché d’avoir commis des « fautes lourdes ».

Le décret précise également que les personnes concernées pourraient faire l’objet de poursuites judiciaires.

Ci-dessous, liste des cadres limogés

Préfecture de  Mamou

• Mamadou Tounkara, inspecteur régional de l’Environnement, des Eaux et Forêt de Mamou ;
• Ousmane Sow, ingénieur des Eaux et Forêt, chef section préfectorale des Eaux et Forêt de Mamou ;
• Ousmane Diallo, chef d’antenne de l’Office guinéen du bois de la préfecture de Mamou ;
• Amadou Baïlo Diallo, chef cantonnement forestier de la sous-préfecture de Wouré-Kaba ;
• Alseny Diallo, chef cantonnement forestier de la sous-préfecture de Soyah ;

Préfecture de Faranah

• Harouna Keira, chef section préfectorale des Eaux et Forêt de Faranah ;
• Mamadou Kouta Samoura, chef section de l’office guinéen du bois de la préfecture de Faranah ;
• Demba Keita, chef cantonnement forestier de la sous-préfecture de Maréla ;
• Mouctar Touré, chef cantonnement forestier de la sous-préfecture de Sandénia ;
• Mohamed  Tata Soumah, chef cantonnement forestier de la sous-préfecture de Sangoyah ;

Préfecture de Mandiana

• Kankou Bouréma Traoré, chef section préfectorale des Eaux et Forêt de la Mandiana ;
• Mambi Keita, chef antenne de l’office guinéenne du bois de la préfecture de Mandiana ;
• Caporal-chef Michel Kpokomou, chef cantonnement forestier.

Actujeune.com