Le ministère des Transports a annoncé des dispositions dans le cadre de l’application du décret du 02 mars dernier, interdisant l’importation en Guinée, des véhicules et engins de plus de 13 ans. Le département, à travers une lettre circulaire dont nous disposons copie, indique qu’à partir du 15 juillet 2021, « il est institué l’expertise de tous les engins routiers avant leur embarquement à destination de la Guinée  ».

Dans la même note, les autorités préviennent que « tout véhicule n’ayant pas fait l’objet d’expertise », expose son propriétaire ou cosignataire à « des sanctions ».

Ci-dessous, la copie de la lettre circulaire

Aïssatou Djibril