Damien Tarel, c’est le nom de l’homme présenté comme celui qui a porté une claque le mardi, au Président de la République française. Âgé de 28 ans, il s’est attaqué à Emmanuel Macron, alors que ce dernier était en visite dans la Drôme, un département français.

S’il était méconnu du public, Damien Tarel est désormais célèbre, pour avoir giflé en public, le Chef d’État français. Détenu encore, après son acte, ses proches ont apporté des témoignages sur son caractère et le définissent comme « un homme discret, voire timide, un gamin sans histoires qui vit chez sa mère ».

« Damien n’est pas quelqu’un qui a un tempérament violent, c’est quelqu’un qui a un tempérament très réfléchi. On m’aurait dit : Damien est capable de gifler le président, je vous aurais dit non », confie un de ses amis. Des propos relayés par BMFT.

Des informations rapportées par le quotidien France Ouest, indiquent que l’auteur de la gifle est inconnu des services de police et que son test d’alcoolémie de Damien s’est révélé positif, selon une source proche du dossier.

Passionné d’arts martiaux

Après les premières investigations, il s’est avéré que Damien est président de l’association des arts martiaux historiques européens (AMHE) à Saint-Vallier, dans la Drôme. Par ailleurs, une photo publiée sur son compte Instagram le montre en habits de chevalier, avec une longue épée à ses côtés.

Sur les réseaux sociaux, Damien T. n’affiche pas son militantisme, mais sur YouTube, il est abonné à des influenceurs d’extrême droite, mentionnent plusieurs médias français.

Damien a été mis aux arrêts avec Arthur, un autre jeune Drômois de 28 ans, qui a filmé la scène. Les deux sont poursuivis pour « violences sans incapacité sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Ils risquent « jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende », apprend-on.

Actujeune.com