Dernièrement, la préfecture de Gaoual enregistre un flux migratoire hors norme, suite à la découverte, d’un site d’exploitation d’or dans la localité de Kounsitel. Intervenant dans l’émission Œil de Lynx ce mardi, le maire de la commune rurale de Kounsitel a confirmé la présence d’orpailleurs venus de partout sur le site, tout en exprimant son inquiétude sur cette situation que les autorités locales n’arrivent pas à contrôler.

Après avoir confirmé l’information sur le flux migratoire, Chérif Diallo confie que « L’inquiétude est là et beaucoup de personnes se sont transportées dans la localité, notamment des femmes et des enfants, surtout des élèves. Nous avons aussi peur du banditisme, parce que certains sont armés de revolvers. D’autres se disent des donzos. C’est difficile, mais comme nous sommes avec la préfecture, la sécurité est là ».

A en croire cette autorité communale, une demande avait été faite pour arrêter l’exploitation, en attendant de fixer les règles avant de commencer : « Mais comme ils étaient nombreux avec leurs machines, ils sont allés à la commune urbaine découvrir de l’or là-bas aussi. Beaucoup de personnes se sont dirigées vers là-bas aussi ».

Chérif précise que la mairie ne dispose pas de « moyen pour freiner la venue de ces gens ». « La commune urbaine est plus envahie que nous. Si eux, ils n’ont pas empêché cela malgré la présence de la gendarmerie et d’un camp militaire, ce n’est pas nous qui n’avons que 3 policiers et 2 gendarmes qui allons pouvoir le faire. Nous allons voir avec les moyens de bord », renchérit-il.

Aïssatou Djibril