Le Président de la République a présidé ce jeudi, la session ordinaire du conseil des ministres. Alpha Condé a informé ses ministre qu’il procédera à plusieurs nominations de cadres au sein de l’administration publique.

Selon le compte-rendu du conseil, il s’agit notamment des nominations aux postes de directions, dans les cabinets ministériels et la haute administration publique.

Le locataire de Sékhoutoureya a indiqué, apprend-on, que ces nominations se front en tenant compte d’un certain nombre de « critères précis, équitables et transparents comme l’ancienneté au poste, la sédentarisation, le bilan de compétences ». Une démarche qui, indique-t-il sera « expérimentée par le Ministère du Budget à travers sa direction des impôts et qui pourrait être étendu à d’autres services de l’Etat et de l’administration publique. »

Par la même occasion, le Président Alpha a rappelé qu’il y a « des postes vacants à combler » et des fonctionnaires à « rayer du fichier », notamment ceux « admis à faire valoir leurs droits à la retraite à remplacer, des personnes décédées ou ayant abandonné leurs postes de travail qui sont encore prises en charge », mentionne le compte-rendu.

Le chef de l’État, a « fermement instruit que toutes les scories et distorsions de l’administration soient identifiées et immédiatement corrigées ».

Actujeune.com