Le leader de l’UFDG, après un ensemble de calculs, a laissé entendre qu’avec le litre de carburant acheté à la pompe « à 9 000 francs guinéens », et l’ensemble des charges, le prix de revient à la pompe « est de 6 634 francs ». Le ministre des Hydrocarbures a réagi ce lundi, à cette analyse du challenger d’Alpha Condé.

S’exprimant sur la question dans l’émission “Mirador”, Diakaria Koulibaly a fait savoir que lorsqu’il a vu « cette note du Président Dalein que moi, je respecte bien, ça m’a fait sourire un peu. Ça m’a fait sourire en ce sens que depuis que ce régime est là, on a pas fait de modification de la recette fiscale sur le pétrole. On a pas fait de réforme au niveau du taux. Il s’agit des mêmes taux qui sont appliqués quand M. Dalein était lui-même aux affaires. »

Poursuivant son argumentaire, le patron des Hydrocarbures rajoute que les montants dont Cellou Dalein Diallo fait allusion, c’est composé « de la TVA collectée. En 1996, si mes souvenirs sont bons, ce sont eux qui étaient aux affaires qui l’ont adopté. Et c’est composé aussi des Fonds d’entretien routier, lui-même (Cellou Dalein Diallo ndrl) au sein de son parti, il y a deux cadres que je respect bien, si ma mémoire est bonne, il s’agit de M. Aliou Condé et M. Kalémodou Yansané, qui ont été DG du fond d’entretien routier. »

Selon des informations qui circulent dans la cité, le gouvernement pourrait dès la soirée d’aujourd’hui, procéder à la fixation d’une nouvelle structure de prix de carburant à la pompe. Reste à savoir quel sera la réaction du citoyen lambda, qui tire déjà le diable par la queue.

Saïdou DIALLO