Condamné à 5 ans d’emprisonnement par le Tribunal de première instance de Dixinn, le procès en appel de Mamadi Condé alias « Madic 100 Frontière », se poursuit à la Cour d’Appel de Conakry. L’opposant au 3ème mandat sera fixé sur son sort le 03 juin prochain. L’information a été confirmée ce vendredi 28 mai, par l’un de ses avocats.

« Mon client était à la Cour d’Appel aujourd’hui. Mais finalement, la décision a été renvoyée à huitaine. Nous saluons cette décision de la Cour qui, après une longue attente a décidé de vider le délibéré dans l’affaire de notre client. Et nous espérons que le droit sera dit. », déclare Me Salifou Béavogui.

Poursuivi pour « téléchargement, diffusion des messages, photos, dessins de nature raciste au xénophobie, menace, violence et injure par le biais d’un système informatique », le blogueur guinéo-canadien avait demandé pardon au Président Alpha Condé lors de son procès en première instance.

En avril dernier, lors d’une audience du procès en appel de Madic, le procureur avait requis un an d’emprisonnement contre lui.

Aïssatou Djibril