Intervenant dans l’émission Les grandes gueules d’espace fm ce jeudi 27 mai, le leader du MPDG, Siaka Barry, s’est exprimé sur l’incarcération d’Ousmane Gaoual et cie. L’ancien ministre des Sports a fustigé la détention de ces leaders politiques qu’il appelle « otages politiques ».

Au lendemain des résultats du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, plusieurs opposants politiques ainsi que des activistes, ont été mis aux arrêts et enfermés sans jugement. Jusque-là, leurs procès peinent à s’ouvrir. Pour Siaka Barry, cette situation est anormale.

« Depuis près de huit mois, des Guinéens et non des moindres, des leaders d’opinions, des leaders politiques sont privés de leur liberté. Nous sommes incapables de sortir la moindre preuve, et les moindres charges à leur encontre, s’il y a des Guinéens qui sont en porte-à-faux avec la loi que la justice table sur leur sort ».

Faisant une rétrospective, Siaka Barry, précise qu’il a mainte fois plaidé auprès du chef de l’Etat, la cause de ces leaders politiques qui, pour lui, sont des « otages politiques ».

«… J’ai plaidé la cause de ces leaders politiques, … j’ai eu les deux mains au dos pour demander au Président de la République de choisir l’intérêt supérieur de la nation, mettre son intérêt personnel à lui-même professeur Alpha Condé et libérer ceux-là aujourd’hui qui sont à sa place comme otages politiques parce que lui-même à un certain temps, il a été otage de 1998 à 2001. »

Aïssatou Djibril