A en croire l’Organisation mondiale de la santé, dans la lutte contre le Covid-19, les professionnels de santé payent un lourd tribut. L’Organisation estime à plusieurs dizaines de milliers, le nombre de personnes issues de cette corporation décédés des suites de la maladie virale.

Cela fait maintenant plus d’un an, que le Coronavirus sévit dans le monde entier, malgré la riposte engagée par les gouvernements des Etats et les institutions internationales. Dans le lot des personnes emportées par le virus mortel, l’Organisation mondiale de la santé, évoque au 115 000 professionnels de la santé. C’est le Directeur général Tedros Adhanom qui l’a annoncé ce lundi, à l’ouverture de la réunion annuelle des membres de l’organisation.

« Nombreux sont ceux qui ont eux-mêmes été infectés et, bien que les rapports soient rares, nous estimons qu’au moins 115 000 professionnels de la santé et des soins ont payé le prix ultime au service des autres. »

Par ailleurs, le patron de l’OMS, a dénoncé l’« inégalité » d’accès aux vaccins dans le monde. Dr Tedros estime que si les vaccins avaient jusqu’ici été repartis de manière équitable, cela aurait permis de sauver plus de vie, notamment du côté des travailleurs de santé et des personnes avancées en âge.

« Il n’y a pas de manière diplomatique de le dire : un petit groupe de pays qui fabriquent et achètent la majorité des vaccins […] contrôlent le sort du reste du monde… Le nombre de doses administrées dans le monde jusqu’à présent aurait été suffisant pour couvrir tous les travailleurs de la santé et les personnes âgées, si elles avaient été distribuées équitablement ». Des propos rapportés par le quotidien Le Point.

Actujeune.com