C’est à Missiran, un quartier périphérique de la commune urbaine de Kankan que la scène s’est produite, le vendredi, 21 mai. Un sourd-muet visiblement armée d’une machette a tenté de violer une femme mariée en la menaçant de mort. Il a réussi a blessé gravement un secouriste avant d’être appréhendé.

Nathalie Zogbélémou a vécu un mauvais quart d’heure hier vendredi, aux environs de 22h. Alors qu’elle téléphonait et qu’elle ne s’attendait à rien, soudain elle aperçut son bourreau armé de machette, qui faisait semblant de passer, mais qui se dirigeait vers elle. Par peur elle a fui pour rentrer à la maison. « A 22h, je téléphonais à côté de mes marchandises, ce jeune homme passait devant ma concession. J’ai voulu me lever et fermer la porte, directement il a sauté pour descendre sur la terrasse et il a fait sortir sa machette en me faisant signe de me taire. J’ai appelé ma petite sœur, il n’a pas eu peur. Il est entré et a ouvert la porte. Il m’a fait signe de me coucher, pour qu’il fasse ce qu’il voulait faire, si non qu’il allait me tuer. Il a enlevé mon pagne et je suis resté avec mon slip puis, il s’est couché sur moi. J’ai crié fort, si fort que mon voisin est venu, dès qu’il a vu ce dernier, il a pris la fuite. Il ne m’a quand même pas touchée » a-t-elle expliqué.    

C’est à travers ses cris que son voisin Alsény Barry est intervenu. Ce dernier est grièvement blessé par le sourd muet à l’aide de sa machette au niveau de l’avant bras droit. Il a été aussitôt transporté à l’hôpital de Kankan. Il témoigne « Lorsque j’ai entendu les cris de la voisine, je suis allé voir, j’ai vu cet homme sur la femme, je lui ai demandé si c’est son mari, elle m’a dit non, je suis sorti en courant comme, il avait une machette en main, il est sorti aussi pour aller se cacher dans les buissons. J’ai été surpris de le voir derrière moi avec sa machette, il voulait me taper sur la tête, j’ai levé ma main et le sabre l’a sérieusement touché, je suis grièvement blessé. Donc, j’ai emprunté mon véhicule avec l’aide de la famille pour venir à l’hôpital » a-t-il dit.

Il faut rappeler que ce présumé violeur a été arrêté sur place par les jeunes du quartier et mis à la disposition de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité.  Ses parents se sont aussitôt présentés dans les familles des victimes tôt ce matin.

N’nah NENE