Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, a été empêché de de sortir du pays, le samedi dernier, alors qu’il se rendait à Paris, pour des raisons médicales. Intervenant ce lundi chez nos confrères de FIM FM, sur la question, le principal concerné a laissé entendre que dans les conditions normales, il devait subir une intervention chirurgicale ce lundi.

D’entrée de jeu, Dr Fodé Oussou, est revenu sur les raisons qui motivent sont voyage sur Paris : « Je voulais aller pour mes soins à Paris, parce que depuis plus de 10 ans, j’ai eu un traumatisme au niveau de l’œil. Donc je me soigne en France. C’est pour ça que j’y vais trois à quatre fois par an. »

Ce vice-président du parti de Cellou Dalein Diallo, indique que c’est suite à l’obtention par son médecin, d’une autorisation d’entrer sur le territoire français, qu’il a décidé de voyager. Avec l’interdiction qui lui a été notifiée à l’aéroport, Fodé Oussou, affirme qu’il se trouve aujourd’hui dans une « situation très compliquée ».

« Ces derniers temps, il y avait des difficultés, puisque les frontières sont fermées. Mon médecin qui est très inquiet pour l’évolution de mon état de santé a fait des démarches lui-même auprès du ministère de l’intérieur (France), pour avoir l’autorisation d’entrer sur le territoire français. Puisque je n’ai aucune notification, j’ai pris les dispositions pour venir à l’aéroport pour m’embarquer, parce qu’aujourd’hui, à 11h je devais subir l’intervention chirurgicale. Là où je suis, je suis dans une situation très compliquée, parce que tout peut arriver à tout moment… »

Par la même occasion, Dr Fofana, laisse entendre que son médecin, après avoir appris la nouvelle de son interdiction de voyage, « était complètement anéanti » et que ce dernier ne « comprend pas ».

Actujeune.com