Maître Mory Doumbouya a adressé ce vendredi une lettre circulaire aux parquets. Dans cette note, le ministre de la justice demande que l’application des textes de loi réprimant les Violences basées sur le genre (VBG) soit renforcée.

Cet acte du patron de la chancellerie s’inscrit dans le cadre la matérialisation de l’engagement qu’il a pris le 06 février dernier, à l’occasion de la journée internationale pour la tolérance zéro aux mutilations génitales féminines, apprend-on.

Selon le garde des Sceaux, le but est d’appuyer la lutte contre l’impunité et transformer positivement notre société face aux violences que subissent les femmes et filles.

De récentes statistiques de l’Office nationale pour la protection du genre et des mœurs (OPROGEM), en 2019, le viol occupait la première place des violences basées sur le genre en Guinée.

Actujeune.com