Nous l’évoquions dans l’un de nos précédents articles, une manifestation a éclaté dans la nuit du mercredi à Kérouané. Des jeunes ont envahi les rues de la commune urbaine, pour protester contre la décision interdisant les prières nocturnes collectives, pour les dix derniers jours du ramadan.

Aux dernières nouvelles, un cas de mort a été enregistré. Selon une source sécuritaire joint au téléphone, c’est à la préfecture qu’un jeune manifestant a « reçu une balle ».

« Ils (les manifestants) ont d’abord brûlé des pneus dans les grands carrefours de la ville, avant de venir s’attaquer à la préfecture. C’est là que les forces de sécurité sont intervenues pour les disperser. Mais, ils étaient trop nombreux et des renforts sont venus. Un jeune a reçu une balle dans l’abdomen. Il a été transporté à l’hôpital, mais il ne s’en est pas sorti, il est décédé. Finalement, c’est la pluie qui a réussi à disperser les manifestants. Mais, ils promettent de revenir encore. »

Il faut retenir que cette décision visant à interdire la prière nocturne collective des dix dernières jours du mois de ramadan ne fait pas l’unanimité au sein de la population. 

Des manifestations du genre ont également été enregistrées à Kankan, Siguiri et N’Zérékoré.

Nous y reviendrons.

N’nah NENE, depuis Kankan pour Actujeune.com