L’acte s’est passé dans l’après-midi du mercredi 05 mai. C’est à Dalakö un quartier périphérique de la commune urbaine de Kankan qu’un homme, septuagénaire environ, est tombé de façon étrange dans un puits et y a rendu l’âme sur place. La victime était méconnue du quartier, son corps a été rendu aux autorités.

L’identité de cette victime n’est pas connue. Elle était de passage lorsque tout d’un coup, elle s’est jetée dans un puits ouvert, témoigne Malé Diakité, habitante de concession : « Je l’ai aperçu, il venait alors que je déchargeais ma brouette, je suis entrée dans la maison pour déposer un bidon d’eau, c’est ainsi que Djaka a crié que quelqu’un s’est jeté dans le puits. Je suis rapidement sorti en criant. Djaka m’a fait savoir qu’elle ne connaît pas la personne, lorsque je l’ai vu, j’ai dit que c’est le monsieur qui venait pendant que je déchargeais ma brouette. C’est ainsi que je suis allé solliciter de l’aide ».

Sory Doumbouya, secouriste, soutien que c’est le corps sans vie de la victime qui a été repêché du puits : « Lorsque je suis venu, j’ai pensé que c’était une querelle, mais on m’a dit que c’est une personne qui est tombée dans le puits. J’ai garé la moto, j’ai appelé les voisins qui m’ont aidé à le repêché du puits. On a attaché la corde à ses pieds pour le faire remonter, mais il était déjà mort. »

Après avoir tenté en vain d’identifier la victime, les responsables du quartier ont remis son corps aux autorités sanitaires.

N’Nah NENE