Plusieurs citoyens de Kérouané ont investi les rues, dans la nuit de ce mercredi. Ils manifestent contre la décision interdisant la tenue des prières nocturnes dans les mosquées, à l’occasion des dix derniers jours du ramadan, apprend-on.

Selon des informations rapportées par nos confrères de Kalenews, les protestataires ont brûlé des pneus à plusieurs endroits de la ville. Scandant à répétition “Allah Akbar”, ils se sont rendus chez certains leaders religieux avant de décider de mettre le cap sur la résidence du préfet.

La même source mentionne que les forces de l’ordre sont intervenues et tente de disperser la foule, par des tirs de sommation. La ville reste pour l’heure agitée.

Nous y reviendrons

Actujeune.com