Une attaque meurtrière s’est produite ce lundi, dans le département de Foutouri, région de l’Est du Burkina Faso. Le bilan fait état d’une trentaine de morts et de plusieurs habitations saccagées, par des hommes armés, qui n’ont pas été identifiés, apprend-on.

Selon les informations rapportées par RFI, les assaillants étaient environ 300 personnes. Ils ont fait irruption dans le hameau de culture de Kodyel, quand il était 05 heures du matin.

Des témoignages recueillis par le quotidien français, indiquent que ces inconnus, munis d’armes, ont « encerclé le village et massacré presque la quasi-totalité des hommes », en épargnant « les femmes et les enfants ».

L’attaque qui a duré près de « deux heures de temps », a connu l’intervention des l’intervention des « Volontaires pour la défense de la patrie », qui appuient les forces armées. Ceux-ci n’ont malheureusement pu empêcher le désastre et ont aussi perdu « deux membres ». Toutefois, ils auraient tué une dizaine d’assaillants, apprend-on.

Actujeune.com