Travailleuses et Travailleurs de Guinée.
Chers Compatriotes.

Le 1er mai de chaque année le monde entier célèbre la fête internationale du travail. À cette heureuse occasion je voudrais, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, le Professeur Alpha CONDE et de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr Ibrahima Kassory FOFANA, rendre un vibrant hommage à toutes les travailleuses et travailleurs guinéens pour leur engagement et leur contribution au développement socioéconomique de notre pays, dans les circonstances et conditions parfois difficiles.

Depuis l’année dernière, la fête du travail se déroule dans un contexte particulier dû à la maladie à coronavirus. Une pandémie qui plonge tous les pays dans une grave et profonde crise sanitaire durement ressentie par les populations et particulièrement les travailleurs avec des conséquences multiples sur le monde du travail.

Mesdames et Messieurs, chers travailleurs,
La situation des travailleurs en République de Guinée constitue une préoccupation majeure pour le Président Alpha CONDE qui privilégie les valeurs de la justice sociale et du développement dans la mise en œuvre de son programme de société.
Je profite de cette fête pour réaffirmer l’engagement du Gouvernement à promouvoir le travail décent.

C’est dans ce cadre que plusieurs réformes sectorielle et structurelle ont été entreprises par le Gouvernement pour propulser notre économie et permettre à celle – ci d’avoir une croissance forte en vue de répondre aux aspirations de nos populations, et en particulier à celles des travailleurs.

Mesdames et Messieurs,
Dans la mise en oeuvre de la vision de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, celle d’amener la Guinée à son développement intégral à travers le programme gouverner autrement, un des objectifs majeurs de la feuille de route du Ministère de la Fonction Publique et du Travail est de renforcer les mécanismes efficaces de promotion des principes et droits fondamentaux au lieu de travail et les normes internationales du travail ; des opportunités d’emploi et de revenus ; de la protection sociale et de la sécurité sociale pour tous et du dialogue social.

Ces derniers moments notre pays a enregistré des troubles avec les élections sociales dans certaines entreprises entrainant des fois des pertes considérables pour l’économie nationale déjà fortement affectée par la pandémie du COVID-19.
C’est pourquoi, j’invite toutes les organisations patronales et syndicales à promouvoir une culture de paix et de quiétude sociale dans les milieux de travail.
C’est à cet égard que j’exhorte tous les acteurs du monde du travail de notre pays à préserver un climat de paix et de dialogue pour que la Guinée soit un pays prospère et solidaire.
Je ne saurais terminer sans adresser aux familles de nos camarades devanciers nos sincères condoléances et prier pour le repos de leurs âmes.
BONNE FETE DU TRAVAIL A TOUTES ET A TOUS !!!

Vive le travail,
Vive la fête internationale du travail,

Je vous remercie.