La candidature d’Antonio Souaré à l’élection du comité exécutif de la FGF, continue de faire l’objet d’une polémique après sa validation par la commission électorale. Aux dernières nouvelles, le candidat est obligé de se retirer, suite à une menace de sanctions émanant de la FIFA.

Intervenant sur la question, ce lundi, chez nos confrères de FIM FM, le Président de la Fédération guinéenne de football, a tenté de justifier la validation de la candidature du président du Horoya AC. Aboubacar Dorah Koïta, après avoir indiqué qu’il n’a pas encore été saisi officiellement d’un quelconque retrait de candidature, a laissé entendre, qu’au niveau de leur commission, les candidatures dévoilées « restent maintenues ».

« Toutes les candidatures validées restent maintenues. La commission électorale a validé toute les candidatures qui respectent les exigences des statuts et du code électoral, dont celle de Mamadou Antonio Souaré… Il n’y a aucune menace de sanctions sur notre pays si on accepte de rester derrière les lignes qui respectent les textes des statuts », précise-t-il.

Selon Koïta, si toutefois, une candidature est retirée, la commission électorale de la FGF « prend acte et le processus continue ».

Abordant la question sur une éventuelle réouverture des candidatures, le président de la commission électorale de la FGF, affirme qu’il reviendra aux membres statutaires de l’instance d’en décider.

Actujeune.com