Le Président guinéen, a pris part le vendredi, aux obsèques du Maréchal tchadien, décédé en début de semaine, lors d’un « combat contre les rebelles ». Alpha Condé a mis l’occasion à profit pour inviter ses homologues dirigeants africains, à continuer d’œuvrer ensemble pour renforcer l’indépendance du continent.

Dans son discours de témoignage, en présence d’une dizaine de dirigeants africains et du Président français, Alpha Condé a abordé le sujet sur la lutte pour l’indépendance de l’Afrique. Tel un message à l’endroit de certains dirigeants occidentaux, le chef d’État guinéen a tenu à préciser que seuls les africains connaissent la situation des peuples de leur continent.

« Seuls les africains peuvent accepter de mourir pour l’Afrique. Seuls les africains connaissent la situation de leur peuple. Le Président Déby était ce modèle… »

Dans le même sillage, Alpha Condé a profité de l’occasion, pour inviter les chefs d’État africains à œuvrer dans la même direction, pour dit-il, « renforcer » l’unité et l’Indépendance de l’Afrique.

« Le moment n’est pas de parler, mais de voir comment, nous les chef d’État, en suivant l’exemple du Président Déby nous allons pouvoir nous donner la main afin de renforcer l’unité de l’Afrique, de renforcer son indépendance et de permettre qu’elle continue à parler d’une seule voix »

Par la même occasion, le premier Magistrat guinéen a émis le souhait de voir l’Afrique devenir le premier continent au monde, d’ici 2050.

Actujeune.com