Le Président Alpha Condé a assisté ce vendredi, aux obsèques du feu Président Idriss Déby, décédé en début de semaine.

Prenant la parole en présence de plusieurs chefs d’État africains mobilisés pour la cérémonie, le dirigeant guinéen, a appelé ses pairs à continuer le « combat », pour faire de l’Afrique, le premier continent du monde, d’ici 2050.

« Le Président Deby a montré son attachement à l’Afrique, en versant le sang de son peuple sur les différents champs de bataille africaine… Le combat que nous avons commencé ensemble, chers frères, amis et complices, nous allons le continuer, afin que l’Afrique d’ici 2050, soit le premier continent du monde. », a déclaré Alpha Condé.

Au total, une dizaine de chefs d’État africains ont pris part à cette cérémonie d’hommage national. Le Président Emmanuel Macron y était le seul dirigeant occidental, a-t-on appris.

Actujeune.com