Le Premier ministre s’est prononcé le mercredi, dans une émission, sur les cas de morts lors des récentes manifestations en Guinée. Dr Ibrahima Kassory Fofana, a laissé entendre qu’il a tout fait pour faire la lumière, mais que l’opposition « bloque toute manifestation de la vérité », et qu’elle « terrorise » les victimes pour qu’elles refusent de témoigner. Réagissant à cette accusation du PM, Cellou Dalein Diallo dit ne plus reconnaître son « ami Kassory ».

À l’entame de son intervention sur le sujet, le Président du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée, a martelé que ce que le Premier ministre raconte « n’a aucune base ». Cellou Dalein Diallo indique que ce sont leurs manifestants « qui ont été tués » lors de ces manifestations, avant de rajouter : « Comment voulez-vous qu’on fasse obstruction à la manifestation de la vérité ? »

L’ancien Premier ministre guinéen, dit ne plus reconnaître Dr Kassory Fofana à travers ses propos. Selon lui, le Président Alpha Condé est « effectivement fort pour transformer les gens ». Parce que, justifie-t-il : « Kassory que j’ai connu, qui était d’une certaine droiture, d’une probité, qui était attaché à la valeur, ne peut pas dire des choses comme ça. Actuellement, il répète des choses qui plaisent à Alpha Condé. »

Le principal challenger du Président Alpha Condé, estime qu’actuellement il y a une tendance à prendre les bourreaux pour les victimes et les victimes pour les bourreaux et malheureusement déplore-t-il, « c’est dans cette dynamique que rentre mon ami Kassory et c’est dommage parce que les bourreaux sont connus et les victimes sont aussi connues. »

Saïdou DIALLO