Après la tenue du scrutin présidentiel au Tchad le 11 avril dernier, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a proclamé le lundi, les résultats provisoires. Selon les statistiques, le Président sortant Idriss Déby Itno, a été déclaré vainqueur, dès le premier tour.

79,32% des suffrages, c’est le score qu’a fait le candidat à sa propre succession, lors du scrutin présidentiel tchadien, selon la CENI. Âgé de 68 ans et à la tête de son pays, depuis 30 ans, le maréchal Idriss Déby s’est présenté pour briguer un 6e mandat.

C’est Albert Pahimi Padacké, le tout dernier premier ministre de Deby qui occupe la seconde place avec 10,32% des voix. La candidate Lydie Beassemda, première femme à se présenter à une élection présidentielle au Tchad a obtenu 3,16 % des voix et est arrivée en troisième position, rapporte France24.

Avec un taux de participation estimé à 64,81%, les résultats définitifs seront rendus publics le 15 mai prochain, par la Cour suprême, apprend-on.

Plusieurs grandes figures de l’opposition n’ont pas pris part au scrutin et avaient appelé au boycott.

Ces résultats provisoires interviennent, après un affrontement survenu le samedi dernier, entre l’armée tchadienne et le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT), un groupe de rebelles basés en Libye. Selon les informations, les hostilités se sont déroulées dans la province du Kanem, à plus de 300 km de la capitale N’Djamena.

Actujeune.com