Sauf changement de dernière minute, le barreau de Guinée déclenchera une grève à compter du lundi prochain. L’annonce a été faite ce vendredi, au cours d’une assemblée générale extraordinaire de l’ordre des avocats guinéens.

« Nous partons en grève pour le temps que durera la négociation par rapport aux revendications posées par les huissiers. Cette décision d’aller en grève entre en vigueur à partir du lundi prochain naturellement. », a déclaré Maître Djibril Kouyaté, président du Barreau de Guinée.

Cette décision d’aller en grève est motivée selon le barreau, par le débrayage qu’observent les huissiers de Guinée, depuis le 12 avril dernier. Selon Me Kouyaté, la grève des huissiers impacte le travail des avocats.

« Si les huissiers décident de débrayer, cela impacte le travail des avocats. Nous ne pouvons donc pas travailler tant que les huissiers ne sont pas à nos côtés pour nous accompagner. Puisqu’ils sont en difficultés, nous avons décidé de nous rencontrer dans le cadre d’une assemblée générale pour définir une position à tenir par rapport à cette situation. C’est ce qui a été l’objet de l’assemblée générale d’aujourd’hui. Nous défendons le fait que les décisions de justice ne soient pas exécutées »

Actujeune.com