Un accident de circulation a failli coûter la vie à plus de dix passagers hier vendredi, 9 Avril 2021, sur la nationale Kankan-Kouroussa. C’est un minibus en provenance de Siguiri qui s’est renversé à la sortie de la ville de Kankan en voulant éviter une benne qui lui a coupé la route, apprend-on sur place.

Visiblement sous le choc, Moussa Condé, chauffeur du minibus explique : « Je suis venu à côté de l’arc de bienvenu, j’ai été surpris de voir qu’une benne sortait d’une cour. J’ai vu que si je ne l’évite pas, il y aurait eu beaucoup de morts. C’est ainsi que le ravin a pris le véhicule qui s’est renversé. Je suis rapidement sorti pour secourir les passagers, lorsque j’ai interpellé le chauffeur de la benne, il m’a très mal parlé, je l’ai laissé ».

Sur les lieux de l’accident, la gendarmerie routière est non loin. Mais, Moussa Condé fait savoir que les agents ont refusé d’intervenir : « Je suis allé à la gendarmerie qui est tout près d’ici, pour leur dire qu’un chauffeur benne est à l’origine d’un accident, de venir faire le constat, ils m’ont dit que ce n’est pas leur domaine. Je leur ai dit que le chauffeur voulait fuir, ils ont dit que c’est du domaine de la police. Avant mon retour, le chauffeur s’était volatilisé. L’accident a fait trois blessés qu’on a transportés à l’hôpital.  »

Pour terminer, il a lancé un appel à l’endroit des chauffeurs qui provoquent des accidents de la circulation : « Un jour, il peut tuer dans un accident, il va refuser de s’arrêter. Pourtant, même s’il n’a pas raison, il peut s’arrêter et apporter de l’assistance aux accidentés. Le syndicat doit nous aider par rapport à cela. »

Les accidents de la circulation sont le plus souvent enregistrés sur la nationale Kankan-Kouroussa avec à la clé des cas de mort le plus souvent.

N’nah NENE pour Actujeune.com