Le secrétaire exécutif de l’UFR, Saïkou Yaya Baldé, a réagi ce jeudi, aux propos du Premier ministre, qui affirme que « personne ne sait d’où est venu l’ordre de casser les maisons » à Dubréka, pendant les opérations de libération des emprises de la route. Selon ce responsable de l’opposition, le chef du gouvernement cherche à couvrir le Président de la République, car indique-t-il, Alpha Condé est « informé de tout ce qui se passe dans le pays ».

Devant les députés le mercredi 07 avril, Kassory Fofana a laissé entendre que le Président Alpha Condé n’avait pas donné l’ordre de casser les maisons lors des récentes opérations de libération des emprises de la route à Dubréka. Selon le chef du gouvernement, personne ne sait d’où est venu cet ordre.

Réagissant à cette déclaration du patron de la primature, le secrétaire exécutif de l’UFR affirme que « C’est faux et archifaux », avant de prétendre que Kassory Fofana, « cherche à couvrir son Président face à l’impact social enregistré par rapport à cette façon de faire. On ne peut pas me dire qu’Alpha ne suit pas les journaux. Ça commencé à Kaloum c’est parti jusqu’à Dubréka et consort. Je crois qu’il faut qu’on soit moralement bien portant pour éviter de mentir à nos populations. Ce qui s’est passé Alpha est suffisamment au courant. Il n’y a pas quelqu’un qui gère le pays par téléphone plus qu’Alpha Condé. Il est informé de tout ce qui se passe dans le pays. C’est sa volonté de le faire ».

« Malheureusement, ils ne réfléchissent pas sur les conséquences de ce qu’ils font à nos concitoyens. Kassory est en train de porter le manteau devant Alpha Condé parce qu’il y a un deal qui les lie et il faudrait que l’un défende l’autre », a déploré ce proche de Sidya Touré, sur FIM FM.

Le chef du gouvernement a promis que « la lumière sera faite sur ce cas et que les sanctions seront prises contre ceux qui se sont permis de se livrer à ces actions ».

Aïssatou Djibril