Parmi les députés ayant pris part à la déclaration de la politique générale du gouvernement, seul l’honorable Baadiko Bah, a voté contre le programme présenté par le Premier ministre. A travers une interview qu’il accordée aux médias, au sortir de cette plénière, le Président du parti Union des forces démocratiques (UFD) a apporté des explications par rapport à son opposition.

Dans son argumentaire, Baadiko Bah a indiqué que si c’était en 2010, « on aurait approuvé la politique générale du gouvernement. Le Premier ministre a abordé beaucoup d’aspects, il s’est engagé personnellement, il en a les compétences nous n’en doutons pas mais, il est dans un système qui ne lui permettra pas de réaliser ce qu’il veut faire.»

Poursuivant le leader de l’UFD ajoute que Kassory Fofana « ne pourra pas réaliser l’excellent programme qu’il a proposé. Sur le plan théorique, il est très bien mais, comment va-t-il faire pour soulever l’énorme chapes du plomb qui pèsent sur le pays à savoir la corruption et la mal gouvernance ? Si Dieu nous donne longue vie, nous lui jugerons aux actes. »

Plus loin , il réaffirme que si c’était en 2010 « on aurait voté 100% sans réserve, parce que c’est un programme bien élaboré et d’un engagement personnel profond. Mais derrière lui, il y a le système, est-ce qu’il pourra vaincre toutes les pesanteurs de ce système caractérisé par la corruption, le parti Etat, l’ethnocentrisme et l’enrichissement illicite. Ce qui fait qu’il y a une petite minorité qui profite des richesses du pays.»

Reste à savoir, après l’approbation de cette politique générale du gouvernement par l’Assemblée nationale, si toutes les annonces faites, seront mise en exécution pour le bonheur du pays.

Saïdou DIALLO