Le Président guinéen semble engagé à faire en sorte que ses concitoyens ne consomment plus les poulets importés. Après avoir promis que dans 3 ans au maximum, la Guinée ne va plus importer les poulets, Alpha Condé a annoncé ce jeudi, avoir obtenu un accord d’investissement pour permettre à son pays de produire 25 millions de poulets par an.

Le locataire du palais Sékhoutoureya a présidé ce jeudi, la session ordinaire du conseil des ministres. A cette occasion, lit-on dans le compte-rendu du conseil, le chef de l’État a informé les membres du gouvernement « de l’accord de la Banque d’investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), pour le financement, au profit d’associations d’entreprises avicoles guinéennes, dans le but de permettre à notre pays de produire à terme, 25 millions de poulets par an ».

Le financement de la BIDC s’élèvera à « hauteur de 70% d’investissements ». Selon Alpha Condé, cette production permettra à la Guinée de « se passer des produits (poulets) importés ».

Dans une récente sortie, le Président de la République a affirmé qu’ « aujourd’hui, la Guinée importe 30 millions de tonnes de poulets. Le Sénégal et la Côte d’ivoire n’importent plus de poulets », avant de déclarer que « les meilleurs sont les poulets bicyclettes les meilleurs sont les poulets bicyclettes. »

Actujeune.com