Devant les élus du peuple ce mercredi 07 avril, le chef du gouvernement a parlé du mauvais état des infrastructures routières, comparé à celles des pays voisins. Il admet que « c’est un échec total », et confie que le Président Alpha Condé leurs a demandé de « laver cette honte nationale ».

Tout en faisant une comparaison entre les infrastructures routières guinéennes et celles de la Sierra-Leone, la Côte d’Ivoire et le Mali, Kassory Fofana affirme : « Ceux qui voyagent, observent que même la Sierra-Léone a mené sa route jusqu’à nos frontières, la Côte d’Ivoire a fait autant, le Mali a fait autant, c’est une honte nationale ». Kassory Fofana a aussi confié que « le Président de la République nous a demandé de laver cette honte nationale ».

Plusieurs infrastructures routières guinéennes, sont en chantiers en ce moment, non seulement à Conakry, mais aussi à l’intérieur du pays.

Aïssatou Djibril