Ce mercredi 31 mars 2021, à Kolieba, dans la commune urbaine de N’zérékoré, un jeune qui était en train de vider un WC de son contenu a perdu la vie, après avoir été étouffé. La victime se nomme Siaka Kourouma.

Selon le commandant Diallo Boubacar, chef service adjoint de la Protection civile, c’est, « dans l’après-midi, notre service a été alerté par Monsieur Koné qu’un jeune a trouvé la mort en vidant leur toilette, c’est-à-dire le WC. Il nous a déclaré que la mort de ce dernier est due à un accident de travail. C’est donc la vapeur qui s’est produite dans le puit qui a coupé sa respiration. Ce qui a provoqué la mort. C’est comme ça une équipe de secours, conduite par moi-même, nous sommes rendus sur les lieux pour le faire remonter. C’est une fosse de 15 mètres au moins où il était descendu, mais il était déjà mort ».

Autour du compagnon de travail de la victime de faire une rétrospective : « Lorsque  nous sommes venus d’abord, nous avions commencé pour tirer de l’eau parce que la douche était trop remplie. Après, il a décidé de descendre. Mais, il y avait trop de gaz dedans pour remuer. Moi j’étais à l’extérieur. Quelques secondes juste après sa descente, j’ai constaté qu’il est tombé. Et c’est comme ça, j’ai appelé au secours. Les mécaniciens qui sont là nous ont aidé, mais hélas ! Il n’y avait plus de moyens. La personne qui nous a dit de faire le travail, je l’ai appelée de venir. On a tout fait pour enlever le béton, ça n’a pas marché, parce que le trou est petit ». Des propos recueillis par nos confrères de Médiaguinée.

Selon les informations, le corps du défunt se trouve à l’hôpital régional de N’zérékoré pour des formalités. La protection civile s’est rendue sur les lieux du drame pour disent-ils « constater les faits ».

Aïssatou Djibril