Des sources sécuritaires nigériennes font état d’une « tentative de coup d’État », survenue dans la nuit de mardi à ce mercred, à Niamey. Elles indiquent que plusieurs militaires « à l’origine de l’attaque » ont été mis aux arrêts et que la situation est « sous contrôle », rapportent des médias étrangers représentés au Niger.

Selon les informations, des tirs nourris ont été entendus dans la nuit de mardi à mercredi dans le secteur de la présidence à Niamey. Le quotidien France24, à partir des éléments recueillis par son envoyé spécial sur place, rapporte que l’attaque visait le palais présidentiel, mais que la garde présidentielle a pu la repousser.

Cette « tentative de coup d’État » intervient alors que Mohamed Bazoum, candidat élu à l’issue du dernier scrutin présidentiel, s’apprête à prendre fonction le 02 avril prochain.

Le Niger fait partie des pays africains qui ont enregistré plus de coups d’État. De son accession à la souveraineté nationale à nos jours, le pays en a connu quatre. Le tout dernier, en février 2010, avait renversé le président Mamadou Tandja.

Actujeune.com