Invité ce mercredi dans l’émission “Mirador” chez nos confrères de FIM FM, Bah Oury s’est exprimé sur son passage au sein de l’UFDG. L’opposant a affirmé être « fier et heureux », d’être celui qui a « fondé » la formation politique, actuellement dirigée par Cellou Dalein Diallo.

A travers une question qui lui a été posée par un des auditeurs de l’émission, le Président du parti UDRG, a, d’un ton ferme, déclaré : « Je suis le fondateur de l’UFDG et j’en suis heureux et fier », avant de préciser : « Ce parti (UFDG ndlr), je l’ai conçu. Je suis le fondateur parce que, étant à la tête, ayant pris les initiatives pour rassembler, mobilier des gens dans un contexte où certains n’osaient même pas parler de politique, alors qu’il n’y avait pas de constitution ».

« En ce temps là, certains qui se targuent aujourd’hui d’être de l’opposition disaient, ici c’est la Guinée comment osez vous parler de droits de l’homme, de ceci et de cela. Nous avons mené ce travail de pionnier en affrontant les situations les plus dures », renchérit Bah Oury.

Plus loin, l’ancien ministre de la réconciliation nationale laisse entendre qu’il n’a pas quitté l’UFDG de son « propre gré », mais plutôt, que « C’est ceux qui dirigent ce parti qui ont estimé qu’ils ne peuvent pas travailler avec moi ».

Après avoir tenu ces propos, Bah Oury a ensuite préférer refermer le dossier de l’UFDG, pour dit-il, « ne pas réveiller les démons ».

Saïdou DIALLO