La pré-sélection du concours dans le cadre de la première édition du Salon de la lecture (SALEC), a débuté ce mercredi 24 mars à Conakry. Pour cette journée, ce sont les candidats des écoles du pré-universitaire, de deux communes (Kaloum et Matam), qui se sont confrontés.

Dans le cadre de ce concours, des livres sont donnés aux candidats qui sont appelés à les lire, afin de restituer le contenu devant le jury. Les critères de notation sont principalement l’éloquence et la maîtrise du contenu du roman, qui sont chacun noté sur cinq (5) points.

Kadiatou Kaba, coordinatrice du SALEC, apporte des précisions : « Pour cette première journée qui est en même temps la cérémonie d’ouverture, il y a deux communes qui sont retenues pour la compétition niveau pré-universitaire. La commune de Matam et la commune de Kaloum, donc dans ces deux communes nous avons six établissements qui compétissent et aujourd’hui deux établissements seulement iront en finale ».

Après avoir fini d’exposer sur le livre intitulé “En attendant la lune” de Mabety Soumah, qui était l’œuvre du jour, Mohamed Thierno Lalabo Diallo, représentant les candidats du Lycée 28 septembre, livre ses sentiments : « Participer au salon de la Lecture c’est quelque chose de très important pour nous, parce que ça nous a permis de partager toute notre émotion, et découvrir tout ce qui se passe à l’intérieur de la lecture. J’invite les autres à y participer, parce que ça permet d’enrichir le vocabulaire, l’orthographe, mais aussi de bien s’exprimer ».

Représentant le ministère de l’éducation et de l’alphabétisation, Madame N’diaye à mis l’occasion à profit pour réitérer l’engagement de son département en faveur de « la promotion de la lecture et du développement d’un partenariat actif, entre les différents acteurs du livre et les acteurs de l’école qui sont appelés à forger les générations montantes de ce pays ».

A l’issue des épreuves, le jury a rendu son verdict. La commune de Kaloum sera représentée en finale par le lycée 28 septembre qui est sorti vainqueur avec un total de 6,83 points. Pour la commune de Matam, c’est le lycée Château Briand qui rejoint la finale en cumulant 7,83 points.

Aïssatou Djibril