Le Directeur général de la police, Ansoumane Baffoé Camara, a annoncé la constitution d’une « police des polices » qui sera chargée de contrôler les policiers qui ne respectent pas les mesures sanitaires édictées. Selon l’officier, si un policier chargé de faire respecter les mesures est retrouvé sans masque par la « police des polices », l’agent sera sommé de payer 100.000 GNF.

Tout en rappelant que les agents de police ont pour mission d’appliquer et de faire appliquer les restrictions imposées par les autorités, notamment « le port du masque, le lavage des mains dans les lieux publics, la fermeture systématique des lieux de loisirs et boîtes de nuits », l’inspecteur général de la police précise : « les policiers qui sont chargés de contrôler les citoyens pour non-port de masque, si l’un d’entre-eux est retrouvé sans masque par la police des polices que nous allons faire sortir, au lieu de payer 50 000, cet agent payera 100 000 GNF ». Des propos rapportés par nos confrères de Visionguinee.

La direction nationale de la police a récemment indiqué qu’en cas de bavures policières, les citoyens « peuvent signaler les abus via le numéro vert 117 ». Le service a également annoncé que chaque citoyen qui paye 50.000 GNF pour non-port de masque doit recevoir en retour « un reçu et un masque ».

Aïssatou Djibril