Selon des informations, le sous-préfet de Sanguiana (Kouroussa) a été chassé les jours passés par les populations de la localité, qui l’accusent d’être « corrompu », de détourner sans « vergogne » des ressources minières et de vendre pour son compte « la coupe illégale de bois ». En répondant à la question d’un des députés ce mardi à l’Hémicycle, le Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, a apporté des précisons sur ce sujet.

Dans sa communication, le Ministre Bouréma Condé a fait savoir que le sous-préfet dont il s’agit « est victime de sa droiture et de son courage ».

Le patron du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation, affirme avoir reçu « des dizaines de rapports de ce sous-préfet par rapport à la coupe abusive du bois, la carbonisation qui n’a plus de limite dans la zone, plus des conflits interclaniques entre les citoyens de la localité. Du fait qu’il soit intraitable face à cela, les citoyens ont dit, voilà le diable qui est notre sous-préfet, il faut le chasser. »

Pour assurer la sécurité dudit sous-préfet dans la commune rurale, le Général Bouréma Condé dit avoir « instruit Monsieur le Préfet illico presto, qu’il vienne avec la force publique pour le réinstaller et assurer sa protection. »

Saidou DIALLO