C’est une triste nouvelle pour la Nation ivoirienne. Le Premier ministre Hamed Bakayoko a tiré sa révérence. Il était hospitalisé à Paris depuis plusieurs semaines. L’annonce de son décès a été effectuée ce mercredi soir, par la Présidence de la République ivoirienne qui indique qu’il a été emporté par un cancer.

« J’ai l’immense douleur de vous annoncer la mort du Premier ministre, Hamed Bakayoko, ce mercredi en Allemagne des suites d’un cancer », a annoncé Fidel Sarassoro, directeur de cabinet du président ivoirien, dans un communiqué lu sur la RTI, la chaîne de télévision nationale, ce mercredi soir.

En dépit de ses fonctions de Premier ministre, Hamed était aussi Ministre de la Défense et maire de la commune d’Abobo. Il avait récemment été réélu député dans sa circonscription de Séguéla sous la bannière du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Le défunt était vu par plusieurs observateurs, comme l’un des potententiels successeurs de Ouattara, au sein du camp présidentiel.