A Kankan, face à la mauvaise desserte à la fois, en eau et électricité, qui étrille les citoyens, les autorités administratives ont rompu le silence. Le préfet, a mis à profit sa récente visite dans les médias locaux, pour apporter des précisions sur les deux situations.

« Au niveau de la SEG, l’Etat nous a donnés trois grands forages. Il y’ a un qui se trouve au quartier ex aéroport, l’autre à Sinkèrfara 1 et 2. Tout ça, c’est en faveur de la population ; donc, pratiquement les gens sont venus, il y a un projet qui pilote ça, pour pouvoir mettre tout ce qui est accessoire pour le fonctionnement de ces forages qu’on doit mettre sur le réseau », a fait savoir Amara Lamine Soumah, préfet de Kankan.

En ce qui concerne la desserte du courant électrique, l’autorité préfectorale indique qu’une équipe de techniciens venus de Conakry travaille actuellement, pour dépanner les groupes électrogènes.

« Vous savez les appareils tombent toujours en panne, nous avons des moteurs là-bas qui ont eu des petites difficultés et quand c’est comme ça, l’autorité supérieure a été saisie ; donc, pratiquement ils ont envoyé les techniciens, ils sont entrain de travailler. On avait des moteurs qui n’étaient pas vraiment sur le réseau, comme je le dis, chacun vient en fonction de sa filière, ceux qui s’occupent des groupes sont des spécialistes des groupes, ils ne font qu’examiner les groupes et les mettre en marche. Ceux qui s’occupent des câbles et ceux qui s’occupent des transfos sont tous là ; donc, chacun à sa spécialité ».

Au cours de sa communication, Amara Lamine a invité les populations du Nabaya, à faire preuve de patience.

N’nah NENE pour Actujeune.com