Un point de presse, a été organisé ce lundi 22 février, dans l’enceinte du gouvernorat de la ville de Conakry, pour parler des opérations de déguerpissements qui sont en cours dans la capitale guinéenne. Lors de cette rencontre, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, Dr Ibrahima Kourouma, après avoir promis que l’opération « ira jusqu’au bout », a lancé un avertissement « aux récidivistes » qui comptent réoccuper ces lieux.

D’entrée de jeu, Ibrahima Kourouma précise que : « Bien avant l’avènement du Président Alpha Condé à la tête du pays, il n’y avait pas de politique d’habitat, il n’y avait pas de vision ». Poursuivant, il rassure que cette instruction du Président au gouverneur de la ville et celui de l’aménagement du territoire, va se poursuivre : « Nous irons jusqu’au bout, et nous sommes heureux de vous le dire, parce que nous avons le soutien de la population ».

Dans le même sillage, le ministre ne manque pas de prévenir : « à tous ceux qui de façon malheureuse souhaiteraient être des récidivistes, nous les lançons un appel qu’il ne faut pas tenter, parce que si vous tentez, nous allons revenir et cette fois ci, ça sera à vos frais et vous payerez de fortes pénalités ».

Selon les informations, ces opérations de déguerpissement « se poursuivront à la longue au niveau national ».

Aïssatou Djibril