Le Président de la République, a élevé plusieurs officiers de la police à de nouveaux grades. Parmi les bénéficiaires figure le Directeur centrale de la Police judiciaire, Aboubacar Fabou Camara, qui devient « contrôleur général de la police ». Chose qui a irrité la colère de l’ONG Tournons La Page (TPL Guinée), qui y voit une promotion de « l’impunité ».

Dans un communiqué rendu public ce vendredi, la structure TLP-Guinée dit avoir appris ce jeudi 11 février 2021 par voie de presse « l’élévation d’Aboubacar Fabou Camara, directeur central de la police judiciaire, au grade de contrôleur général de police par Monsieur Alpha Condé ».

L’ONG rappelle qu’il existe déjà « un mandat d’arrêt émis le jeudi 24 septembre 2020 par le juge Charles Wright, contre ce même directeur Aboubacar Fabou Camara. Ce mandat d’arrêt fait suite à une plainte déposée le 9 mars 2020 par Ibrahima Diallo et Sekou Koundouno, respectivement responsables des opérations et des stratégies du FNDC et responsables de la coalition TLP Guinée, pour violation de domicile et destruction de biens ».

A travers cette décision du Président Alpha Condé, TLP Guinée voit « une promotion de l’impunité et un mépris pour la justice et les droits humains en République de Guinée. TLP Guinée condamne cette promotion qui est une prime à l’impunité par Monsieur Alpha Condé ».

Pour cette structure, Aboubacar Fabou Camara doit « impérativement se mettre à la disposition de la justice, pour qu’il réponde de ses actes. Car, nul n’est au-dessus de la loi ».

Saïdou DIALLO