C’est une nouvelle décision prise par le ministère de la sécurité et de la protection civile, contre les absences non justifiées des fonctionnaires de la police nationale.

Dans une note circulaire, à l’attention du personnel de police, de la direction régionale de la police de Conakry, des commissariats centraux, commissariats urbains et postes de police, le département dirigé par le Ministre Albert Damantang Camara indique qu’en application « stricte des instructions relatives au respect de la discipline administrative dans les services, nous informons l’ensemble des personnels de police précités que des mesures ainsi qui sont désormais de mise : 3 jours d’absence non justifiées dans le mois, le cumul de retards enregistré entrainent immédiatement la suspension de doter le ou les fonctionnaires de police mis en cause en riz ».

« En cas de récidive », rajoute le ministère « un rapport circonstancié de comparution devant l’inspection générale des services de police et de la protection civile, et le conseil de discipline sera donnée en rapport avec la direction centrale de la sécurité publique ».

Le ministère de la sécurité et de la protection civile, invite le Directeur régional adjoint de police, les commissaires centraux les commissaires urbains et chefs de postes de police à l’application « stricte des présentes dispositions qui rentre en vigueur à compter de ce mois de février 2021 suivi de compte rendu périodique ».

Saïdou DIALLO