Dans la matinée de ce mardi 9 février 2021, le Président de la République a effectué une visite inopinée dans trois départements ministériels. Constatant plusieurs cas d’absence, Alpha Condé a menacé de prendre des sanctions contre les ministres, qui selon lui, ne contrôlent pas les cadres.

« Je constate qu’il y a trop d’absences. Particulièrement, aux ministères de la justice, de l’éducation et de la fonction publique. Je pense qu’il y a certains fonctionnaires qui ne prennent pas au sérieux », a déploré le locataire de Sékhoutouréyah.

Au cours de cette visite surprise, Alpha Condé a constaté 25 absences au ministère de la fonction publique contre 36 absences au ministère de l’éducation nationale et 48 absences au ministère de la justice. Suite à ces constats, le chef de l’Etat a annoncé que chacun des absents « recevra un avertissement, les ministres aussi. Parce qu’ils ne contrôlent pas leurs cadres. Donc, ce n’est pas seulement les cadres qui vont être sanctionnés, les ministres aussi parce que ça veut dire que le ministre n’a pas d’autorité sur ses cadres ».

Dans son adresse à la Nation du 30 janvier dernier, Alpha Condé en expliquant son slogan « gouverner autrement », a indiqué qu’il compte apporter une profonde réforme au sein de l’administration publique guinéenne. Il a aussi affirmé que « plus rien ne sera comme avant ».

Saïdou DIALLO