Après avoir été retrouvé « vide », par la police, à Coyah, le coffre-fort qui contenait le salaire des enseignants contractuels est enfin arrivé à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia où il avait disparu. L’information nous a été  confirmée par le Directeur du service de l’information et de la communication de ladite institution d’enseignement supérieur publique.

« Le coffre-fort est revenu à Sonfonia. Nous avons fait l’état des choses, nous avons pu faire la liste de tous les enseignants qui ont été payés avant la disparition du coffre-fort, je suis pas au bureau, sinon j’allais vous communiqué la somme exacte qui se trouvait dedans mais, je crois bien que c’est quelque chose de 138 millions comme ça qui se trouvait dedans », a fait savoir Mamady Sayon Camara, au micro de votre quotidien électronique. 

Concernant l’enquête que mène la Police,  ce responsable confie qu’elle n’a « rien dévoilé encore, on ne sait jusqu’où ils sont ».

Pendant ce temps, les enseignants contractuels continuent de réclamer leurs salaires. Mamady Sayon Camara indique que l’Université a écrit à la hiérarchie, mais pour le moment, il dit ne pas constater « le remboursement de l’argent aux ayants droit. On attend ce que dira la hiérarchie pour restituer l’argent parce que, ce n’est pas une subvention, c’est le salaire des gens, ça doit forcément être remboursé ».

Le coffre-fort avait disparu depuis maintenant deux semaines. 

Saïdou DIALLO