La présidente du tribunal de Mafanco a rendu son verdict, ce jeudi 28 janvier en condamnant Oumar Sylla alias Foniké Menguè, à 11 mois de prison ferme. Les avocats du responsable des antennes du FNDC compte « relever appel » du jugement.

Selon maître Thierno Souleymane, « Il y a eu une requalification au lieu de participation délictueuse armée. La présidente a requalifié les faits à une participation directe à un attroupement non armé. Et elle a condamné à un 11 mois de prison ferme ». Avant de préciser qu’ils vont relever appel : « Il n’y a pas eu d’amendements, le ministère public a relevé appel et La Défense a immédiatement relevé appel également ».

Ces avocats qui s’attendaient à « une relaxe pure et simple » de leur client, précise que « ce n’est pas une requalification à quoi nous nous attendions ».

Quant à Foniké Menguè, il précise que « Ce n’est pas le tribunal qui a rendu ce verdict, mais plutôt le professeur Alpha Condé ».

Oumar Sylla est accusé de « participation à un attroupement susceptible de troubler l’ordre public ».

Aïssatou Djibril